Actus Cécile & Christelle

07 décembre 2006

donald

donald_028

Posté par bobo06 à 10:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]


05 décembre 2006

Blair saves the queen

« the queen », Film de Stephen Frears, sorti le 18 octobre dernier a fait beaucoup de bruit.

En effet, tous les journaux sont unanimes : Le film de Stephen Frears fut accueilli comme un chef d’œuvre du septième art. D’ailleurs, il fut récompensé au Festival de Venise, grâce à un scénariste considéré comme « génial » (Peter Morgan), des interprètes comme Helen Mirren (qui reçut un prix du jury pour son rôle dans Elisabeth II) et un réalisateur déjà connu pour des films comme My beautiful laundrette ou Dirty pretty things.

Comédie noire et ironique, le réalisateur nous invite ici à réfléchir sur le pouvoir (où qu’il soit) et sur le rôle des grands monarques de la couronne Britannique.

L’histoire se passe au moment où Lady Diana ou « la princesse du peuple » meurt à Paris, le 17 août 1997. Une semaine est couverte par le film, de sa mort à son enterrement. Apprenant l’évènement, Elisabeth II reste de marbre.

Son portrait est ici dressé comme femme du monde et non dans le monde. Ainsi, elle ne souhaite pas se montrer, par pure retenue et respect du peuple « On agit dans le silence et dans la dignité. C’est comme ça que le monde nous a toujours admiré » confie-t-elle.

De l’autre côté, se dresse le portrait d’un jeune premier ministre au pouvoir depuis quelques mois seulement. Il s’agit de Tony Blair. Lui, à la fois en calculateur et sensible, profite de l’évènement pour servir de « messager du peuple ». Un peuple déconcerté par la réaction de leur reine.

Ici, cet affrontement entre deux du monde Britannique est visible. Les deux partis s’affrontent tout en restant liés, c’est la principale force et énigme du film.

Ainsi, le réalisateur ne nous montre pas où est le bien ou le mal, mais bien comment un évènement peut être interprété différemment selon dans la fonction où l’on se trouve.

Posté par bobo06 à 14:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 décembre 2006

Vive la grammaire!

En tant qu'étudiants, nous nous devons tous d'avoir un bon niveau en orthographe. Mais bon, c'est surtout facile à dire... En infocom, nos profs ont remarqué le formidable niveau de la promo et pour faire face, on a maintenant des cours d'écritures donc révision de toutes les règles inimaginables et possibles de la langue française. Bien sûr, ce n'est pas sans difficulté et les notes s'en font plus ou moins ressentir.

Alors pour ne pas en arriver là, Gilles de Robien, ministre de l'Education Nationale, a decidé de rétablir des cours de grammaire dans les écoles.

Voir l'article sur le figaro.fr

Posté par bobo06 à 10:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

La vie à l'IUT

L’IUT accueille chaque année jusqu’à 80 étudiants pour une formation en communication : C’est un DUT information communication option communication des organisations, à Sophia-Antipolis (06).

Un restaurant universitaire permet de se restaurer entre midi et deux heures. Vous souhaitez travailler juste à côté de votre formation ? Et bien, c’est possible à Sophia-antipolis !

En effet, un boulot étudiant est proposé aux étudiants. Il s’agit d’aider les employés du resto à servir et faire la plonge pendant une heure et demie par jour, avec un jour de congés par semaine. 

Ce boulot nécessite d’être organisé car on finit les cours à midi et on commence le travail à midi. Inutile de dire que pour ce job, il faut un peu de temps pendant les repas. C’est un sacrifice bien récompensé car il est bien payé et il permet de ne pas se ruiner en essence pour aller travailler. De plus, les repas sont offerts, ce qui contribue largement à faire baisser nos dépenses.

Enfin, si vous souhaitez travailler à côté de votre école, renseignez-vous sur ce que l’on vous propose.

Et si vous voulez visiter le site de notre beau IUT, cliquez ici.

Posté par bobo06 à 10:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 décembre 2006

Madonna

Madonna veut adopter des jumeaux. Ces derniers sont à la mode en ce moment dans les people américains : Marcia Cross en attend une paire tout comme la femme de P. Diddy.

Jamais en retard d’une tendance, Madonna a donc décidé, en bonne citoyenne et en bon exemple, d’en adopter deux au Malawi, un pays d’Afrique.

Bien sûr, l’opinion publique n’a pas tardé à réagir : Etre une mère adoptive en moins d’un mois est scandaleux alors qu’il faut au moins un an à un couple pour en adopter.

Alors pour se défendre, elle n’en prendra plus qu’un seul sur les deux. « L’autre, ce sera pour plus tard », confie-t-elle.

D’ailleurs, le magazine se demande si ce n’est pas avec l’argent de sa tournée « confessions tour » qu’elle va acheter cet enfant (entre nous, elle a reçu 155 millions d’euros pendant le triomphe de ce show).

Puis d’un autre côté, le magazine « Gala » nous invite à voter…non pas pour les présidentielles 2007, mais bien pour savoir si oui ou non Madonna serait une mère exemplaire pour cet enfant. Je vous invite donc à voter sur le site web de Gala, en bon citoyen que vous devez être.

cover800600

Posté par bobo06 à 15:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 novembre 2006

La hausse des prix du pétrole

petrole_couvUn phénomène mondiale important eut lieu l’année dernière : C’est la hausse des prix du pétrole. Les cours de ce que l’on appelle « l’or noir » ont augmenté considérablement pour plusieurs facteurs et dans un contexte mondial particulier. Ainsi, la question de cette augmentation s’articule autour de trois questions :

1. Quelles sont les facteurs de la hausse?

2. Quelles en sont les conséquences?

3. Quelles solutions sont proposés pour y remédier?

Pour tenter de répondre à la première question, il est tout d’abord important de souligner quelques chiffres indicateurs. Le prix juste du pétrole, estimé par l’Organisation des pays exportateurs de pétrole ou OPEP, a été défini entre 22 et 28 $ le Baril. Or, la semaine dernière ce même Baril a dépassé les $50. Cela est phénoménale car c’est le prix le plus élevé qui fut enregistré depuis 30 ans. Pour expliquer la hausse du Baril, deux critères sont fondamentaux : Une expansion économique généralisée et Une production ralentie par plusieurs phénomènes.

L’expansion Economique est le développement économique du monde. Certains pays ont nettement améliorer leur PIB, notamment la Chine et les États - Unis grâce à la production industrielle, au commerce et à la consommation des ménages.  D’ailleurs, les chiffres l’affirment puisque il a été enregistré une croissance de 4,3% aux États - Unis, et une croissance de 9% en Chine, pour l’année 2004. Mais le FMI (fonds monétaires International) redoute néanmoins la faiblesse du marché du travail et si les prix restent élever, la consommation des ménages sera diminuée. Au Japon, la croissance atteint 3%, Dans la zone Euro 1,6%,  en Allemagne 1.7%. Enfin, la France est le pays d’Europe le plus touché par cette croissance avec un score de 2,7% en plus. Mais l’expansion économique qui se développe amène plusieurs facteurs qui amènent à un ralentissement de la production mondiale.

On assiste aujourd’hui à plusieurs types de phénomènes qui ralentiront la croissance mondiale dans quelques temps. Un des premiers facteurs de ce futur ralentissement est la demande pétrolière. En effet, celle-ci est de plus en plus importante quant à l’expansion économique mondiale et tend à réduire l’offre. Pour illustrer cette idée, sachez qu’ aujourd’hui on peut produire dans le monde 1,2 millions de Barils/jour alors que la demande est de 82,2 millions de Barils/jour. De plus, les pays producteurs commencent à puiser sur les réserves de pétrole à cause de la pénurie extérieure. Du fait de la production qui ne peut être augmentée, la hausse des prix des matières s’en ressentent et notamment dans la consommation des ménages, car les prix comme le carburant sont plus chers. D’ailleurs, le chancelier Allemand Gerhard Schroder définit ce phénomène comme « taxe supplémentaire frappant consommateurs et industries ». 

C’est une production ralentie aussi par des zones de conflits comme l’Irak, l’Arabie Saoudite ou le Nigeria. En effet, au Nigeria par exemple, une déclaration de guerre fut faite par des rebelles dans la région du Delta, région riche en pétrole. Ceux-ci menacent la production de 2,3 millions barils/jour et imposent aux compagnies pétrolières étrangères à se retirer de la région, ce qui affole le marché mondial. En Arabie Saoudite, c’est l’insécurité qui prône sur les installations de pétrole. Enfin, en Irak, les Oléoducs ont été sabotés. Tous ces évènements tendent à renforcer la hausse des cours de l’or noir, car ce sont ni plus ni moins des menaces terroristes qui s’attaquent directement à la source de l’économie mondiale. En plus des risques d’actes terroristes,  les zones de conflits s’intègrent à ces actes.  On peut souligner que d’autres phénomènes comme les facteurs météorologiques ( cyclones Yvan et Jeanne dans le Golf du Mexique), la dépendance de l’Europe sur la demande extérieure (qui vise à se restructurer de l’intérieur) et les problèmes budgétaires sont autant de facteurs à présenter afin de comprendre la hausse soudaine des prix du brut. Ainsi, si les facteurs sont assez nombreux, les conséquences n’en sont pas moindres.

Tout d’abord, à force de puiser sur les réserves, une crise survient et ne fait qu’augmenter les prix des matières premières. C’est notamment le cas en Chine. A long terme, le phénomène débouchera sur une Inflation élevée car la consommation diminuera, et on voit déjà apparaître une hausse des profits  des entreprises afin de faire face à la crise.

Pourtant, les politiques minimisent les risques d’accélération de l’inflation pour les prochains mois car la croissance mondiale a poussé de façon inattendue et permet aux économistes d’affirmer qu’il s’agit « d’une légère inflation ». Aussi, certains misent sur la prudence et souhaitent que des mesures soient vite prises car, pour eux, « attendre trop longtemps avant de réagir aux premiers signes de l’inflation est un risque supplémentaire à la hausse des prix du pétrole ». Aussi, la croissance mondiale est prévu à court terme mais pas à long terme.

En effet, un phénomène contradictoire se pose ici : A court terme, la croissance mondiale est généralisée. Pourtant, a long terme elle se révèlerait dangereuse car, plus les pays se développent, plus ils ont besoin de matières premières pour leur expansion économique et plus la demande est forte. Partant de là, il est facile de comprendre que la demande étant trop grande par rapport à l’offre, le prix des matières premières augmente, l’inflation s’installe et paralyse le pays puisque du fait d’un manque suffisant de pétrole, ces pays ne produisent plus autant. C’est ainsi que la croissance mondiale pourrait être arrêtée.

Posté par bobo06 à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 novembre 2006

Bienvenue!

Salut à tous!

2 guerrières de l'espace , enfin de l'IUT (c'est pas si loin que ça...) pour vous mettre au courant de toute l'actu et sous toutes ses formes.  Nous sommes heureuses de vous compter parmi nos allienés de l'actu et on vous souhaite un bon surf sur notre blog!

Posté par bobo06 à 14:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]